top of page

La loterie et l'adaptation hédonique

Dernière mise à jour : 4 oct. 2022



L'adaptation hédonique est la tendance à revenir à un même niveau de bonheur après un évènements fortement positif. Les gagnants à la loterie sont un exemple idéal pour l'étude de ce concept.





Billet gagnant

En 2002, alors qu’il était âgé de seulement 18 ans, le Britannique Michael Carroll remportait 11 millions de dollars à la loterie. Après avoir fièrement encaissé son argent, Carroll fait l’acquisition d’un manoir de cinq chambres qui deviendra dans les années qui suivront l’épicentre d’une vie de débauche et d’abus.


Nouveau millionnaire

Le niveau millionnaire fait la fête quotidiennement et prend de la drogue tout aussi assidûment. Le jeune britannique avait aussi développé un goût pour les filles de joie. Considérant ses dernières comme un excès de trop, son ex-conjointe Sandra Aiken mit fin à leur relation. Pour bien des hommes, cette séparation aurait représenté un changement de cap. Michael Carroll n’était pas tous les hommes.


Retour à la case départ

Maintenant célibataires, les festivités qui se déroulaient dans son flamboyant manoir étaient devenues des orgies. Absolument pas gênée de ses pratiques, Caroll qualifiait ses débauches de Roman style-orgies (Orgie de style romaine). Peut-être croyait-il que cette référence à la Rome antique rajouterait un peu de prestige à ses intempérances. Après dix ans de folie, Carroll finit ruiné. Dorénavant, il vit avec sa famille en écosse et travail au salaire minimum. L’ex-millionnaire a confié à des journalistes qu’il est plus heureux sans argent, selon ses propres dires, le rythme de vie effréné qu’il menait aurait fini par le tuer.


Un parcours très commun

À sa défense, Michael Carroll n’est pas le seul gagnant de la loterie dont le destin fut tragique. Quand une personne gagne une grande somme d’argent les attentes et les désirs augmentent aussi, au final il y’a très peu du bonheur ressenti qui est permanent. Ce retour au point de bonheur initial après un gain transcende le domaine de la finance personnelle. Les psychologues et sociologues qui ont étudié ce phénomène l’appellent l’adaptation hédonique. Il semblerait que les êtres humains aient une tendance en dépit des événements positifs à retourner vers un niveau de bien-être relativement stable.


Une approche holistique

La solution face à cette réalité requière un changement de paradigme. Au lieu de poursuivre un évènement positif majeur, il faut veiller à incorporer de nouvelle habitude de vie. Ce sont ses nouvelles routines qui lorsqu’elles sont maintenus dans le temps amènent l’équilibre hédonique vers le haut de manière durable.


Le mot de la fin

Il faut aussi surligner que malgré la manière dont il a été évoqué dans ce texte l’argent n’est pas un frein au bonheur. C’est plutôt la manière dont vous utiliserez votre capital qui fera la différence pour votre bien-être.


Ceci étant dit sachant que le bonheur à long terme n’est pas significativement affecté par des événements fortement positifs et sachant que la solution est au niveau de votre hygiène de vie. Voici certains articles qui peuvent vous aider à installer les bonnes habitudes de vie :



Comments


bottom of page